jumeaux, twins, bébé jumeaux, enceinte jumeaux

Témoignage de Lou,
maman de jumeaux

La gémellité fascine, intrigue, fait parfois envie ou même peur. Et si on demandait à une maman pour qui non seulement l’arrivée d’un enfant n’était pas du tout prévue, et la surprise d’en accueillir deux d’un coup était totale ? Lou nous raconte.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Lou, j’ai 31 ans, je suis responsable dans un salon de coiffure à Lyon et j’ai deux jumeaux de 8 ans.

Comment as-tu pris cette grossesse gémellaire ?

J’avais 22 ans donc ce n’était pas vraiment prévu de tomber enceinte, c’était vraiment la surprise. J’ai appris que j’étais enceinte de jumeaux lors de la première échographie.

Quelle a été ta première réaction à l’annonce de cette grossesse ? Quelle a été celle de ton conjoint ?

La première réaction était le choc que ce soit pour moi comme pour le papa. C’était même une double surprise du coup !

Comment t’es-tu organisée pour l’arrivée de tes jumeaux ?

Je n’avais pas de travail et je devais reprendre mes études du coup j’ai repoussé mon année de coiffure l’année d’après. On a également dû trouver un appartement pour vivre ensemble car cela faisait 8 mois que nous étions en couple.

Comment s’est passée la grossesse ?

Ça n’a pas été simple, il a fallu que je fasse des concessions mais c’était pour la bonne cause.

Comment s'est passé l'accouchement ?

Les bébés n’ont pas eu de problèmes mais ça a été plus difficile pour moi aussi bien physiquement que mentalement. C’était très éprouvant mais eux allaient bien donc c’est le principal.

À partir du moment où tu as eu tes nourrissons dans les bras, comment se sont déroulés les premiers jours ? As-tu eu des appréhensions ?

Non pas particulièrement, j’étais contente de les avoir, ils étaient très sages ! Ils mangeaient bien donc tout s’est bien passé.

Ça n'a pas été trop compliqué de gérer l'organisation avec deux bébés ? (les repas, les nuits…)?

Oui c’est sur que c’est compliqué mais on s’adapte, quand on ne sait pas ce que c’est d’en avoir qu’un, on pense que c’est normal. Après il y a des moments où c’était difficile, comme lors des repas mais dans la globalité on s’adapte rapidement et on s’en sort.

Qu’as-tu trouvé le plus difficile avec l’arrivée de jumeaux ?

La logistique mais aussi le fait d’être isolée, de ne pas pouvoir compter beaucoup sur les amis car c’est normal, ils ont aussi leur vie. Il y avait un certain décalage avec les personnes de mon âge. Le fait de ne pas pouvoir compter sur la famille non plus car nous n’en avions pas autour de nous. C’était donc difficile d’avoir des moments à soi. 

Comment as-tu conjugué votre vie professionnelle avec votre vie personnelle ?

J’ai reporté d’un an le début de mes études de coiffure car avant j’étais à la fac et je suis tombée enceinte lorsque je devais rentrer en école de coiffure. Je ne pouvais pas allier mes études et ma grossesse gémellaire donc j’ai décidé de repousser cette rentrée.

Lorsque j’ai repris mes études, un an après mon accouchement, ça a été difficile de conjuguer les deux, ça faisait beaucoup d’un coup mais ça a été.

Aujourd’hui, vois-tu un lien particulier entre les deux enfants ?

Oui oui il y a un lien particulier, ils s’entendent bien, ils se comprennent bien, ils sont très liés. Ils ont une très belle complicité.

Pour finir, quel conseil donnerais-tu aux futurs parents de jumeaux ?

Alors, pour les parents ça serait de ne pas oublier d’être deux, de trouver des moments à soi. En ce qui concerne les enfants, c’est important de trouver des moments pour chacun d’eux, ne pas vouloir les assembler systématiquement. Les trois premières années sont les plus compliquées mais après c’est que du bonheur ! Il faut s’accrocher !

Retrouvez d’autres articles sur notre blog.

Partagez cet article :

Vous souhaitez suivre les aventures de Coogli et savoir comment avance le projet ?
Laissez nous votre mail et nous vous donnerons des nouvelles très vite !