lila signe avec bébé, bébé signe, lila, lila signe, bébé

Lila signe avec bébé

Coogli est allé à la rencontre de Julie-Anne, auteure des livres « Lila signe avec bébé » pour les enfants de 6 mois à 3 ans. Elle nous raconte dans cet échange comment lui est venu l’idée, pourquoi Lila et en quoi consiste le bébé signe. 

Bonjour Julie-Anne, tu as créé 5 livres sur la thématique du bébé signe. Tu peux nous raconter comment t’es venu l’idée et nous en parler ?

Bien-sûr ! Quand je suis devenue maman pour la première fois, je me suis intéressée à l’univers de la parentalité. Avec le papa, nous avons fait des ateliers signes, des ateliers massage bébé : l’idée c’était de rentrer en communication avec notre fille et de ne pas attendre deux ou trois ans avant qu’elle me dise quelques mots et que je puisse comprendre ce dont elle a besoin. Elle était vraiment toute petite quand elle a commencé. J’ai participé à des ateliers à Aix-les-Bains (Pomme d’éveil) pour apprendre avec d’autres familles, puis c’est devenu rapidement un rituel à la maison. Mon conjoint qui était un peu sceptique au départ a fini par trouver ça super parce notre fille a assez vite pu nous exprimer ses besoins. 

En fait dès tout petit, les enfants captent les gestes que les adultes font. Les premiers signes que font les enfants ce sont les signes comme bravo ou comme coucou avec la main, ou envoyer un bisou. En fait il reproduisent ce qu’ils ont vu assez facilement, c’est pour ça qu’on peut signer dès la naissance : c’est exactement la même chose avec d’autres signes sauf qu’on a pas forcément l’habitude de les faire alors il faut apprendre. Si on les fait régulièrement ou à chaque fois qu’on prononce le mot ou fait l’action et bien l’enfant réalise que s’il veut dire téter par exemple et bien il peu le demander et avoir une réponse à son besoin. 

Quand as-tu commencé à signer avec tes enfants ?

J’ai commencé à partir de ses trois mois. Je trouvais que c’était une gymnastique à la fois pour soi et pour le petit parce qu’on est pas habitué à signer donc on ne va pas le faire spontanément. On va y réfléchir un peu : les premiers mois si on ne le fait pas très souvent ce n’est pas grave parce qu’ils sont encore petit, et puis les bébés aiment bien nous voir jouer avec nos mains. Ils ne captent pas forcément le signe mais ils commencent à comprendre qu’on leur parle et que le signe est toujours associé à la parole et l’action.

C’est intéressant parce que ça change un peu du mode de communication habituel. Lorsqu’on signe on est obligé de regarder le bébé, de s’arrêter et d’adapter aussi parfois la vitesse à laquelle on parle. On prend un peu plus le temps donc l’enfant se sent plus concerné : il nous regarde et nous voit faire l’action, ça devient un rituel. Ainsi il sait que quand il passe la table, maman ou papa lui fait un signe vers la bouche, va le mettre sur sa chaise pour manger par exemple. 

C’est cette répétition qui fait que l’enfant comprend rapidement que quand il fait tel signe, c’est associé à telle action. 

Est-ce que tu penses que tous les enfants appréhendent le signe de la même façon ?

J’ai eu deux enfants d’âge très rapproché, et les deux ont appréhendé les choses complètement différemment. La plus grande était très intéressée, elle est plus dans l’action alors les signes qu’elle a utilisé nous ont aidé à gérer sa frustration. Par exemple le signe « j’ai fini » quand elle voulait descendre de sa sa chaise haute et quitter la table à manger. Avant on aurait proposé un yaourt, du pain, d’autres choses parce qu’on pensait que ce qu’elle avait mangé n’était pas suffisant alors qu’en réalité elle n’avait plus faim. Ça permettait d’entendre ses besoins et la laisser quitter la table pour jouer pendant que nous on mangeait tranquillement.

La plus petite de mes deux filles communiquait plus sur ses besoins primaires, vers 10 mois elle me disait « j’ai faim » ou « je veux mon lait » « je fais un bisou » « il est où mon doudou, ma tétine » par exemple. Il y a des enfants par exemple qui n’aiment pas être sales, en signant ils peuvent rapidement se faire comprendre et demander à un adulte qu’il lui change sa couche. 

Est-ce qu'il y a un âge auquel les enfants arrêtent de faire des signes ?

Le bébé signe a beaucoup développé le langage de mes filles durant la période pré-verbale, qui a duré assez peu de temps car elles ont très rapidement réussi à accompagner les signes avec des mots. Je prononçais toujours les mots avec elles sur les signes qu’elles faisaient, ce qui a permis qu’elles les prononcent assez vite. Elles ont toujours gardé quelques signes chacune en fonction de son propre registre. La plus grande qui est en moyenne section et qui parle, c’est un vrai dictionnaire. Sa petite soeur fait plus des signes de la propreté, elle aime les apprendre aux autres.

L’autre gros avantage du bébé signe, c’est que ça permet d’inclure les autres enfants qui présentent un handicap de surdité. Lors d’une balade au bord du lac avec mon conjoint et les mes deux filles, alors que la plus grande avait deux ans, elle a été à la rencontre d’une petite fille sourde sans savoir qu’elle l’était. Elles ont joué ensemble et échangé tout naturellement grâce au bébé signe. Ça a été le déclic qui m’a poussée à créer les livres de Lila.

"L’autre gros avantage du bébé signe, c’est que celapermet d’inclure les autres enfants qui présentent un handicap de surdité."

Suite à ce déclic, tu as commencé à créer Lila, raconte nous un peu…

J’ai commencé à imaginer des petites histoires que j’ai commencé à écrire avec l’usage du bébé signé. Et puis en fait il y avait aussi un autre sujet qui pour moi est important : j’ai pris conscience que dans la littérature des 0-3 ans, il n’y a aucune petite fille. Il n’y a pas d’héroïne sauf dans le dessin animé Peppa pig, où le personnage féminin ne sort jamais sans son frère. C’est vraiment très difficile de changer les mentalités, les petites filles n’ont pas de personnage qui peut leur ressembler. Actuellement lorsqu’on représente une héroine, elle a systématiquement des attributs virils ou masculins, comme pour valider le fait qu’elle puisse être une héroïne. Avec Lila, j’ai choisi de représenter une petite fille coquette, parce qu’on a le droit d’être qui on est, féminine, masculine, sans qu’aucun style ne revienne remettre en question l’importance du personnage.

Un héroïne peut être une aventurière, et par moments peut être posée et lire des livres. 

On m’a souvent demandé si j’allais faire une collection « pour les garçons », je trouve ça dommage parce que Lila s’adresse à tout le monde. On ne se pose pas la question lorsqu’on achète des petits livres dont le héros est un garçon à une petite fille.

lila signe avec bébé, bébé signe, lila, lila signe, bébé

Alors Lila, elle parle de quoi ?

J’ai travaillé sur plusieurs thèmes : le premier livre parle des premiers aliments qu’aiment manger bébé, puis les mots qu’on utilise souvent avec des petits, les émotions, les petits mots d’amour, accompagné des signes.

Le deuxième livre parle des rituels de fin de journée : l’idée c’était de mettre des signes sur les étapes de fin de journée pour ritualiser et faciliter les transitions entre par exemple, le bain et le repas, le repas et le coucher. 

Dans le troisième tome, Lila fait découvrir les signes sur la thématique de Noël avec par exemple la préparation des calendriers de l’Avent, les petites décorations de Noël, à faire de la luge avec son cousin.

Le quatrième livre est porté sur l’aventure, cette fois les illustrations c’est plutôt les animaux. Les signes avec les animaux c’est super parce qu’on peut associer le bruit de l’animal au signe et c’est très visuel, les enfants aiment beaucoup, ça les amuse. 

Le cinquième tome s’adresse aux enfants un peu plus grands (à partir de 18 mois) : Lila va retrouver durant son voyage au pays des émotions les petits camarades présents dans les autres tomes.

Super, ça donne envie… il y aura une suite ?

Pour la suite des aventures de Lila, il faudra encore patienter un peu … 🙂

Retrouvez les livres Lila signe avec bébé sur le site www.lilasigneavecbebe.fr

Article rédigé par Fanny Koch.

Retrouvez d’autres articles sur notre blog.

Partagez cet article :

Vous souhaitez suivre les aventures de Coogli ?
Laissez-nous votre mail et nous vous donnerons des nouvelles très vite !