Nourriture saine, healthy food, post-partum, naturo, naturopathie, depression, accouchement, naissance, bébé, femme

Bien vivre son post-partum
grace à la naturopathie

Nathalie Habot à un rôle très précieux auprès des femmes puisqu’elle est naturopathe et professeure de Yoga spécialisée en santé féminine. Elle guide et accompagne les femmes sur le chemin du bien-être et d’une féminité épanouie à toutes périodes de leurs vies et notamment lors de la pré-conception, la grossesse et le post-partum. Dans cette discussion passionnante, Nathalie nous donne les clés pour vivre son post-partum le plus sereinement possible grâce à la naturopathie.

Peux-tu nous parler du Post-Partum en règle générale?

Cette fameuse période après l’accouchement est communément appelé “le mois d’or” ou “le quatrième trimestre”.C’est une période charnière durant laquelle le corps de la femme va se remettre physiquement, émotionnellement des 9 mois de grossesse et de l’accouchement.

Souvent les femmes sont bien accompagnées pendant la grossesse mais après la naissance de leur enfant, elles se retrouvent parfois seules et désorientées alors qu’elles devraient être bien entourées.

En quoi la naturopathie peut-elle aider et accompagner les femmes en Post-Partum ?

Mon but en tant que naturopathe spécialisée en santé de la femme est de leur apporter un accompagnement et un support global pour vivre plus sereinement ce passage. En effet, si elles sont informées et mieux préparées physiologiquement, elles seront moins déstabilisées par les problématiques du quotidien et vivront plus paisiblement leur rôle de maman.

Plus concrètement, la naturopathie est un soutien précieux basé sur l’hygiène de vie et l’alimentation qui leur permettra de pouvoir récupérer physiquement et émotionnellement de la grossesse mais également utile pour soulager les inconforts post-accouchement, les bouleversements hormonaux et les accompagner si besoin pour l’allaitement.

Je ne saurais recommander de commencer à consulter pendant la grossesse pour préparer le terrain. Généralement, les clientes qui viennent me consulter lors d’une grossesse aspirent à prendre soin d’elle avec des pratiques les plus saines et naturelles possibles pour donner le meilleur à leur bébé.

Comment accompagnes-tu tes patientes qui viennent d’accoucher ?

Comme je le disais juste avant, idéalement je commence à accompagner les femmes pendant la grossesse, voir en pré-conception mais il arrive que je les rencontre directement en post-partum. Je vais m’assurer de leur apporter tous les nutriments nécessaires ainsi que des conseils alimentaires pour qu’elles puissent vivre les dernières semaines de grossesse et le post-partum avec le plus de vitalité possible.

Les études montrent qu’on est tous carencés. Pendant la grossesse, le bébé puise les réserves en minéraux, vitamines, acides gras essentiels surtout lors du dernier trimestre pour son développement cérébrale. Alors, je vais toujours m’assurer de regarder les analyses de mes patientes mais dans la majorité des cas, je vais systématiquement conseiller de prendre des compléments et notamment des omégas 3.

J’insiste toujours sur l’importance des omégas 3 mais il faut savoir qu’une carence en oméga 3 peut avoir un impact énorme sur la santé émotionnelle. D’ailleurs les études montrent qu’un déficit en oméga-3 peut parfois être l’une des causes des dépressions post-partum.
Je conseille également de manger tous les bons gras durant la grossesse et en post-partum comme des petits poissons gras (maquereaux, sardines), des bonnes huiles pressées à froid (colza, lin, camélia, les oléagineux ( amandes, noix, graines… ).

On n’en parle pas très peu mais l’alimentation et les compléments que prendra une femme pendant sa grossesse et même avant la conception prépare également la santé de l’enfant tant au niveau cognitif que immunitaire.

Je ne suis pas là pour mettre la pression mais pour veiller de mon mieux au bien-être de la mère et de l’enfant tout en m’adaptant à ses besoins et ce qu’elle peut traverser durant sa grossesse.

Tu peux également nous parler de l’alimentation en Post-Partum ?

Oui, l’alimentation après l’accouchement est également très importante pour que la nouvelle maman récupère plus vite. Elle a besoin de chaleur aussi bien dans l’assiette que dans son accompagnement émotionnel pour pouvoir rétablir l’utérus, les reins et les surrénales qui ont été très sollicitées.

Pour l’alimentation, je conseille de préparer à l’avance des plats qui pourront être congelés (des bouillons d’os, des plats en sauce, des dahls, des soupes…). 

En bref, elles ont besoin de manger des plats réconfortants, nourrissants et chauds.

Nourriture saine, healthy food, post-partum, naturo, naturopathie, depression, accouchement, naissance, bébé, femme

Tu proposes aussi de faire un projet post- partum?

On connait tous le fameux projet de naissance pour préparer son accouchement mais je vais conseiller systématiquement de penser à faire un projet post-partum avec le conjoint ou toute la famille s’il y a déjà d’autres enfants.

Le but étant d’anticiper l’organisation post-grossesse dans la nouvelle dynamique familiale. Aussi bien au niveau des tâches ménagères, des courses, de la cuisine mais également des visites familiales et amicales. En effet, tout le quotidien et la logistique du ménage vont avoir un impact important sur le bon déroulement de la récupération de la mère.

Qu’est ce que tu constates le plus dans ta pratique, de quoi ont besoin les femmes ?

En France par exemple, les femmes ont très peu de congé maternité, on leur demande de retourner travailler au bout de trois mois et tout assurer. Même si le post-partum tend à être de plus en plus démocratisé, je constate à travers ma pratique qu’il y a encore énormément de femmes qui ne sont pas du tout informées. Il ne faut pas oublier qu’une naissance, c’est aussi la naissance d’une mère. La future mère aurait besoin d’être écoutée et chouchoutée elle aussi mais c’est difficile car la société demande beaucoup aux femmes et implique encore très peu les pères.

Dans le meilleur des mondes, il faudrait que durant les 40 premiers jours, la mère reste centrée sur son rétablissement et les besoins de son enfant. 

Il faudrait rester allongé le plus possible pour ménager les tissus et pour que l’utérus se remette en place. C’est pour ça que les conjoints sont très importants mais il y a encore tant à faire pour donner sa place au père. Cette période est déterminante pour toute sa vie et même son espérance de vie mais il faudrait un autre article pour développer ce sujet.

Les femmes peuvent également avoir énormément de pression, se sentir perdues et coupables entre les injonctions et l’infantilisation du corps médical et familiales.  J’insiste toujours sur le fait de reprendre leur puissance et de s’écouter. C’est elles qui savent le mieux de quoi a besoin leur bébé.

Dans la maternité on oublie vite que pour pouvoir accompagner l’autre, on doit d’abord prendre soin de soi.

D’autres conseils que tu voudrais partager ?

Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide. Comme je le disais dans la question précédente, la nouvelle mère peut vite se sentir submergée par les visites familiales ou amicales. Je lui rappelle toujours que si elle reçoit ce n’est pas pour servir les autres. Je conseille également de mettre des choses pour elle sur la liste de naissance comme un soin rebozo, un massage, des aides ménagères, des plats sains livrés à domicile, des cures de légumes…

Je suggère aussi de se rapprocher de groupes de mamans pour se sentir soutenu et épaulé par d’autres femmes qui vivent la même chose qu’elle. Et si cela est possible, j’encourage à s’entourer de praticiens spécialisés comme une doula, une sage-femme, un acupuncteur, un naturopathe, une conseillère en lactation, un ostéo…

Article rédigé par Emilie Braymand.

Pour plus d’informations et prises de rendez-vous avec Nathalie Habot naturopathe, rendez-vous sur son site web, ou par email.

Retrouvez d’autres articles sur notre blog.

Partagez cet article :

Vous souhaitez suivre les aventures de Coogli et savoir comment avance le projet ?
Laissez nous votre mail et nous vous donnerons des nouvelles très vite !